mardi 26 septembre 2017

Depuis le temps que j'en rêvais : ma 1ère Tania de Megan Nielsen


Quand j'étais petite j'ai énormément souffert des jupes-culottes. J'en avais et je les détestais! Elles étaient moches, ne ressemblant ni à une jupe, ni à un pantalon, ni à rien qui trouve grâce à mes yeux. Mais j'étais obligée de les porter, souffrance vestimentaire exprimée à corps et à cris... Je garde de cette époque un traumatisme et une certaine haine des jupes-culottes qui ne s'évanouit pas du tout avec le temps qui passe.


Et puis j'ai découvert la Tania de chez Megan Nielsen. C'est une jupe-culotte, mais quand on la regarde on dirait vraiment une jupe qui garde tout l'intérêt d'un short. Je me suis immédiatement sentie attirée par la Tania. Sauf qu'elle n'existait qu'en version mini, et le mini je n'en porte plus depuis quelques années, ou très très rarement, snif :-(
Bien sur, j'aurais pu la rallonger moi même, mais je suis un peu flemmarde et je n'avais pas très envie de le faire. Quand le patron est ressorti avec les 3 longueurs intégrées dans le patron j'ai fait une danse de la joie, et je l'ai commandé.


En juin dernier je me suis lancée dans la réalisation de la Tania. J'ai opté pour une viscose marron à petites fleurs dont j'avais une longueur suffisante pour le patron. Il faut dire que la Tania c'est une jupe cercle autour de chaque jambe, donc ça mange pas mal de tissu!
Je suis partie sur la version au genou, que je trouve parfaite pour moi (je fais 1,70m), et je n'ai apporté aucune modification au patron. J'ai chois ma taille en suivant les indications du patron, et ai donc cousu une taille M. Aucune retouche n'a été nécessaire, et j'apprécie vraiment d'avoir un vêtement à ma taille en suivant les recommandations. Il faut dire que choisir ma taille est l'étape que je déteste le plus dans la réalisation d'une cousette, et quand elle se passe bien et que le vêtement fini est à la bonne taille, c'est rien que du bonheur!


J'ai acheté la version papier du patron : pas de papiers à découper/coller/s'énerver dessus... Non je n'aime pas les patrons PDF.
Sinon les instructions sont claires, compréhensibles, et le tout se monte sans grande difficulté. La seule "complication" est la quantité de tissus manipulée, et le temps nécessaire pour faire l'ourlet (après quelques jours de "pendouillage").

J'essaie de montrer le côté short malgré le vent...

Telle que vous me voyez sur les photos, je suis au retour du travail, après avoir porté cette tenue toute la journée. Et un des petits détails que j'ai adoré avec la Tania c'est que j'ai pu aller en short au travail : en shoooort :-D
Après le "secret pyjama" j'opte pour le "secret shorts"! Tout le confort de la jupe ET tout le confort du short.

Puis je fais n'importe quoi!

Le seul bémol de la Tania est l'absence de poches. Il faudra que j'en ajoute sur ma prochaine version. Je n'ai jamais assez de poches dans mes vêtements.
Car oui, il y aura une, et même des prochaines versions!

Et puis j'abandonne parce qu'il y a vraiment trop de vent

Je l'ai déjà portée plusieurs fois, et chaque fois je lui trouve le même confort, la même liberté de mouvements, tout en restant féminine. Que demander de plus?
J'ai vu sur internet quelques versions longues qui m'ont bien convaincues. La seule chose dont je suis sûre c'est qu'il y aura d'autres Tanias dans ma vie :-)

Pour conclure je vais écrire quelque chose que je ne pensais pas dire (ni penser!) un jour dans ma vie : J'adore cette jupe-culotte!

mardi 30 mai 2017

Ma blouse Belcara et ses lapins!


Me voici enfin avec une présentation d'une petite cousette que j'ai terminé en fin d'année 2016. Ca semble loin, mais je ne l'ai pas encore portée, car l'hiver je ne porte pas de manches courtes : j'ai bien trop froid aux bras pour ça!
Il s'agit donc de la blouse Belcara de chez Sewaholic, en version A, que j'ai réalisé dans un joli tissu couvert de petits lapins :-D


J'adore ce style de motifs qui, de loin, semble assez basique, mais quand on s'approche on découvre les détails : yéééé des lapins!!!
J'ai acheté ce tissu il y a 3 ans environ, au Marché St Pierre, lors d'un weekend à Paris. Je ne me rappelle plus de la matière, mais il s'agit soit d'une viscose soit d'un coton léger. En tout cas ce tissu est doux et agréable.


C'est la 2ème blouse Belcara que je me couds (la 1ère est non bloguée). J'ai donc cousu une taille 4 sans aucune modification. Pour la taille, c'est parfait. Et le tissu plus souple que le précédent est plus adapté au style de la blouse. Je ne peux porter ma 1ère version que rentrée dans la ceinture car elle affiche une forme trop prononcée au niveau des hanches. Avec mon tissu lapins, plus aucun soucis :-)


J'aime beaucoup la forme du col. Mais c'est seulement en recherchant mes notes pour retrouver la taille que j'avais cousu que je me suis rappelée que j'avais noté de rétrécir un peu la largeur du col pour plus de confort au porté, et moins de bretelles qui dépassent. Ce sera pour la prochaine, si je n'oublie pas (encore) d'ici là!


Détail qui a son importance : les manches de cette blouse sont raglan, et sont surtout en 2 parties. Qui est super heureuse de ne pas avoir de lapins à l'envers dans le dos? C'est moi :-D


Elle est aussi très jolie rentrée dans la ceinture, la Belcara. C'est un style que j'ai plus de mal à adopter. Je l'aime beaucoup chez les autres, je le trouve joli, mais je ne suis jamais très à l'aise comme ça. Peut être que je m'y habituerai un jour.


J'ai réalisé toutes les coutures en coutures anglaises, car le tissu est fin et fragile. Sinon c'est une couture rapide, et sans difficulté. Il faudrait que je teste un jour la version avec les plis sur les manches. Elle est certainement un peu plus compliquée que celle-ci, mais elle est jolie aussi.


Et me voilà avec une blouse qui met de bonne humeur dans mon placard. C'est vrai quoi, une blouse avec des petits lapins dessus ça ne peut que me faire sourire!


mardi 16 mai 2017

Des insectes et des modifications de planning


Oui, on est mi mai, et oui j'aurais déjà du vous présenter plusieurs vêtements cousus par mes soins... mais les choses ont été un peu plus compliquées que ça.
Ce mois d'avril est passé en un claquement de doigts, je n'ai rien vu passer.
Puis voici le mois de mai, j'étais motivée pour écrire un article, mais mon pc était devenu inutilisable (10 minutes pour démarrer :-( ), et j'ai donc du le réinstaller entièrement. Autant vous dire que ça prend du temps. Et puis, franchement j'ai préféré, encore une fois utiliser mon temps libre pour coudre plutôt que de rester devant un écran (je devrais peut être déménager mon pc dans ma pièce à couture?).

Et puis il y a eu ce weekend : il faisait beau et j'avais tout un après midi à moi, et plein de projets : des photos à prendre, du tissu à découper, un article à préparer... et là, le choc! Samedi soir j'ai découvert dans le grenier... une larve! Après bien des recherches sur internet il se trouve que cette chose est une larve d'une espèce de coléoptère qui se nourrit, entre autre, de... tissus!!! :-O
Choc, horreur, désespoir et damnation! Oui, parce que le grenier contient une grande partie de ma réserve de tissus... J'en ai fait des cauchemars dans la nuit, imaginant mes beaux tissus dévorés par ces minuscules horreurs, je n'ai pas eu le choix : j'ai passé tout mon dimanche après midi à sortir mes tissus du grenier et à les inspecter.
La bonne nouvelle c'est que je n'ai découvert aucune autre larve, ni aucune version adulte de ce monstre dévoreur de tissus (oui, même avec une taille de 5mm il s'agit bien d'un monstre!). Il a du arriver là par la fenêtre, il y avait du vent ce jour là. Enfin j'espère, car on n'a pas encore vidé totalement le grenier du reste des affaires.
Ca nous a surtout motivés, Mr Sweet et moi, à nous débarrasser de la vieille moquette mise en place par les anciens propriétaires pour cacher le sol brut. Enfin, il faut comprendre : encore une chose à faire dans cette maison! Parce que ça va être beaucoup plus compliqué à faire qu'à dire! Mais de penser à tout ce qui peut se cacher là dedans.. beurk beurk beurk!!!

Le seul côté positif de cette histoire est que j'en ai profité pour lister mon tissu : j'ai pris tous mes coupons en photo, en notant le type de tissu. Enfin juste pour les tissus qui étaient stockés dans le grenier... maintenant il va falloir que je fasse la même chose avec ceux qui sont rangés ailleurs.
Je n'ai pas pu me résoudre à remettre mes tissus dans le grenier, ils sont à présent entassés sur le dossier du canapé-lit qui est dans ma pièce à couture, et un peu sur son assise aussi.
Devinez qui a encore plus d'idées pour ses coutures à venir? Comme quoi, quand la vie vous donne des citrons, faites en de la limonade! :-D


jeudi 30 mars 2017

Vanlose - How To Do Fashion - La blouse


On est déjà fin mars, que le temps passe vite! Il est grand temps pour moi de tenir ma publication d'un post par mois minimum :-)

En fin d'année 2016 (en gros il y a 6 mois... déjà!) j'ai découvert une marque de patrons que je ne connaissais pas du tout : How To Do Fashion. Ce sont des patrons vintage créés par Nanna. Je ne sais plus comment je me suis retrouvée sur son site, mais je suis immédiatement tombée amoureuse de son style, les patrons sont vraiment très beaux. J'aime leur ligne résolument féminine, faite pour mettre en valeur les courbes. Je ne comprends pas pourquoi on voit aussi peu de réalisations à partir de ces patrons sur internet, parce que, moi, j'adore!
J'ai donc logiquement craqué, et acheté 2 patrons. Le 1er est le Vanlose (je ne sais pas comment écrire le "o" barré). J'ai totalement flashé sur le pantalon, c'est un style de pantalon que j'aime et que j'adore. En toute logique, j'ai donc commencé par coudre... la blouse :-)


Après une rapide toile, je me suis lancée dans la couture d'une taille 36 (pour info en prêt à porter je fais du 38).
A la base je voulais quelque chose à porter pour le réveillon de Noël. J'ai donc choisi dans mon stock de tissu quelque chose qui faisait "fête". J'avais ce taffetas de polyester bordeaux depuis quelques temps, je me suis dit qu'il serait parfait.


J'adore tous les détails de cette blouse : la découpe sous la poitrine qui met le buste en valeur, les plis au niveau des épaules, le col bénitier, l'ouverture au dos fermée par un bouton (même si je peux enfiler la blouse sans le défaire).
Cette blouse est un concentré de détails tout en restant sobre d'apparence. Elle est bien longue, et se porte sans soucis part dessus le pantalon (ou la jupe) ou bien rentré dans la ceinture (oups j'ai oublié de faire des photos "rentré" ^^). Sa forme cintrée met en valeur la taille.
Je vous ai dit que je l'aimais cette blouse? ;-)


J'ai acheté mes patrons en PDF. Ce sont les PDF les plus faciles à assembler que j'ai utilisé! Et malgré mon désamour des patrons PDF, j'ai presque aimé ceux ci. Oui presque, faut pas pousser, ça reste du PDF, hein! Bref, donc facile à assembler.
Les instructions ne sont pas imprimées, elles sont disponibles sur le site, sous plusieurs formats. Elles sont claires et faciles à suivre, avec des schémas, et de nombreuses explications. Nanna fait vraiment un travail magnifique de ce côté là. Moi qui aime les livrets d'instructions, avec elle je les ai totalement oubliés!

La blouse Vanlose est facile et rapide à faire. L'assemblage m'a pris un après midi, et je ne couds pas vite (car je fais toujours plein de choses en parallèle).
J'ai juste un regret : une amie, La Souris Du Grenier, a acheté des patrons au format papier, et m'a dit qu'ils étaient magnifiques. Je ne les ai pas encore vus, mais je regrette déjà de ne pas avoir été un peu plus patiente...


Le seul défaut de ma blouse est le tissu que j'ai utilisé. Je n'avais pas anticipé qu'il serait aussi raide. Je pense que pour cette blouse un tissu plus fluide serait mieux adapté. A cause de ça le col bénitier est un peu raide et ne se drape pas comme il devrait. Ca se voit surtout de profil, où le col fait un léger pic. Mais ça n'est pas trop dérangeant. Je referai très certainement une autre version de cette blouse assez rapidement.

Et si vous hésitez encore à découvrir son univers, allez y vite! Nanna offre un patron de blouse, la Danmark, si on s'abonne à la newsletter :-D
Et je peux vous dire qu'elle est très chouette la Danmark! Oui, je l'ai déjà cousu... ma toile était cousue le lendemain de la réception du patron, et ma 1ère version de test une semaine plus tard. Je n'ai pas encore de photos, mais ça viendra.
Alors allez vite voir les merveilles proposées ici : How To Do Fashion
Et non, je n'ai aucune affiliation avec Nanna, je suis juste tombée amoureuse de son univers et de ses patrons :-)

Edit : j'étais vraiment fatiguée quand j'ai écrit cet article, j'avais noté un col châle alors qu'il s'agit évidemment d'un col bénitier. Erreur corrigée :-p

mardi 28 février 2017

Double Sutton Blouse de chez True Bias Patterns


Après vous avoir présenté de la couture déco pour la maison, je reviens avec de la couture égoïste, rien que pour moi ;-)
Pour préciser un peu, cette couture date d'il y a 1 an... Oui j'ai un peu de retard dans mes publications!


J'avais repéré la Sutton Blouse dès sa sortie chez True Bias Patterns, et j'ai immédiatement aimé ce style... sur les autres. J'aime beaucoup cette impression qui donne l'air bien habillé tout en restant décontracté. Mais est-ce que ce style était pour moi ? Je n'en étais pas sûre du tout. Alors j'ai attendu, regardé les versions de Sutton qui fleurissaient partout sur la toile, et chaque fois je les aimais. Alors je me suis décidée à l'acheter. Le bundle de chez sew independant dans lequel il était intégré m'a bien aidé à me décider, j'aimais presque tous les patrons ;-)
Ne le cherchez pas, ça date d'il y a 2 ans... gasp!


N'étant toujours pas sûre d'aimer la Sutton blouse sur moi, j'ai cousu une première version dans une viscose que j'aimais bien, mais pas ma préférée, une toile portable en somme. Il s'agit d'une viscose rouille acheté chez Les Coupons de Saint Pierre.

Oh le beau tuyau qui dépasse!

Le plus compliqué dans ce patron a été de choisir la taille : selon le tableau des tailles je fais une taille 6 (je suis tout au début de cette taille). Mais ce patron est taillé assez large, et je n'aime pas les vêtements trop amples. Après de longues délibérations avec moi même, j'ai fini par tomber d'accord et j'ai choisi de tenter la taille 4. Et cette taille 4 me va parfaitement!


Pour la réalisation, rien de bien compliqué, et les instructions sont assez claires. Ce petit haut est facile et rapide à coudre. Le fait qu'il n'y ait pas de manches rapportées aide à la simplicité de la chose.


Vu la finesse et la fragilité du tissu, j'ai cousu des coutures anglaises partout, sauf pour les coutures des côtés. Le col est fini à l'aide d'un biais du même tissu, et manipuler cette mini bande de biais dans ce viscose tout sauf stable a été un des points les plus compliqués de cette blouse.


J'ai porté cette blouse presque immédiatement après l'avoir terminée. Et je suis très à l'aise dedans.
J'aime beaucoup l'ourlet asymétrique associé à la fente sur le côté : longueur parfaite sur le devant, et au dos ça camoufle ce qu'il faut :-)
Mais au final, est-ce que j'ai aimé cette blouse sur moi ? Vu le titre vous pensez bien que oui : Je l'ai tellement aimé que je m'en suis cousu une seconde version.


J'ai pas fait exprès de prendre la même pose bizarre...

J'avais ce coupon de satin synthétique d'environ 1m, acheté il y a une éternité dans les bacs de déstockage chez Tissus Myrtille, et j'aimais beaucoup ce tissu, mais je ne savais pas quoi faire avec. Du coup je me suis dis que ce serait une très bonne façon de l'utiliser car je ne voulais pas me résoudre à en faire un foulard.


Mon choix de tissu m'a posé 2 problèmes :
  • Comment agencer mes pièces dans mon tissu avec sens, en sachant que l'empiècement dos revient sur le devant de la blouse, donc tissu à l'envers ?
  • Dans quel sens utiliser mon tissu ? J'aimais bien le côté endroit satiné, mais j'aimais bien aussi l'envers mat, où les couleurs des tulipes sont plus vives.


Encore des soucis existentiels qui m'ont pris pas mal de temps. Au final j'ai choisi d'utiliser l'envers du tissu, d'une part pour ses couleurs vibrantes, et d'autre part je me suis dit que son côté plus mat (moins brillant) serait plus facile à porter au quotidien.


Et bien sûr le placement des pièces sur le tissu n'a pas été simple : non je ne voulais pas de tulipe sur ma poitrine, ni de fleur la tête en bas sur mon épaule. J'ai aussi fait attention de ne pas avoir de raccord bizarre entre l'empiècement et le bas de la blouse, ou au niveau de la couture du milieu devant. Un petit casse tête dont je trouve que je me suis bien sortie vu le peu de tissu dont je disposais.
Dans les détails de la Sutton Blouse j'aime aussi le pli d'aisance au dos. Il apporte un joli drapé au tombé du tissu. Et il laisse de la place pour mes larges hanches...


Au final mon seul soucis avec cette 2ème version est mon tissu : comme il est transparent je suis obligée de porter un débardeur dessous. C'est amusant d'ailleurs car ça ressort bien moins sur les photos que quand je me regarde dans le miroir.

Il y aura très certainement d'autres version de Sutton à venir. J'aimerais bien une version plus habillée dans une soie noire pour les soirées. Ou au contraire une version en lin ou coton fin, très légère pour l'été...
Il faut juste que j'apprenne à la porter rentrée dans la ceinture, agrémentée d'une petite veste, et j'aurai besoin de plein d'autres Sutton Blouses!

lundi 20 février 2017

Une petite décoration de Noël : Stanley Tree de Sewaholic

Me voilà enfin pour vous présenter un article sur de la couture.
Il s'agit d'une petite décoration que j'ai réalisé pour Noël dernier. Oui, oui, je suis un peu en retard.

J'avais essayé de prendre des photos à l'intérieur quand il ne faisait pas beau dehors, mais le résultat était peu concluant, voyez vous même!


Je voulais vous donner des nouvelles de notre "petit" Tigrou, et bien le voilà, à m'empêcher de prendre des photos sous l’œil interrogateur de Jalya.
J'ai donc du attendre un peu de soleil pour pouvoir prendre d'autres photos de mes 2 sapins. Le Stanley Tree est un patron gratuit de chez Sewahlolic. Le patron contient 2 tailles de sapins de Noël.
En collant les feuilles pour assembler le patron PDF j'ai été surprise de la taille du grand sapin : il fait environ 40cm de haut. Je ne m'attendais pas à aussi grand. Le petit mesure environ 20 cm.


Même dehors j'ai eu quelques perturbations durant ma prise de photos. C'est que ce chat est un vrai pot de colle. D'ailleurs pendant que j'écris il est couché sur le fauteuil juste à côté de moi.
Et puis il a fini par décider qu'il y avait plus intéressant dehors que ces machins qui ne bougent même pas.


Revenons à mes sapins. Cette petite cousette entre tout à fait dans mes résolutions de "stashbusting" (utiliser les tissus de mon stock).
Il y a quelques années j'avais acheté ce coton rouge aux motifs de Noël, chez Tissus Myrtille, sans aucune idée en tête. Acheté, lavé, repassé, rangé et oublié. En retombant dessus fin novembre, j'ai repensé au patron du Stanley Tree que j'avais téléchargé lors de sa sortie.


Le Stanley Tree est rapide à coudre, et relativement facile. Oui, relativement, car toutes ces petites courbes demandent quand même de la minutie. D'ailleurs si je le refais je changerai les marges de coutures pour des plus petites car 1,5cm (5/8") c'est un peu large pour bien suivre les arrondis. J'ai du dessiner mes lignes de coutures pour ne pas rater mes pointes de branches.

Le grand sapin à la pointe un peu tordue

Comme j'avais suffisamment de tissu j'ai réalisé les 2 tailles de sapins. Une fois cousus, le plus long a été de les rembourrer et de fermer les ouvertures à la main. Heureusement, avant Noël il y a plein de téléfilms de Noël à la télé, et j'adooooore les téléfilms de Noël au désespoir de Mr Sweet :-D
Je n'ai pas réussi à rembourrer totalement la pointe du haut du sapin. Résultat, le haut n'est pas tout à fait aussi joli qu'il le pourrait.
Et je n'ai pas non plus mis de ruban ou clochettes au bout des branches. Je voulais y accrocher des clochettes mais je n'en avais pas sous la main, donc pour le moment mes sapins sont tout nus.

Le petit sapin tout mignon
Ce qui m'a fait très plaisir, c'est lorsque Mr Sweet et moi avons été nous balader au marché de Noël de notre ville, sur un stand il y avait des sapins en tissu, et Mr Sweet m'a dit que les miens étaient bien plus jolis! Le bonheur tient à si peu de choses :-)
Il me reste encore un peu de ce tissu, je n'ai plus qu'à trouver une autre idée de décoration de Noël pour le terminer...

vendredi 3 février 2017

Petit bilan de début d'année


Je voulais commencer avec un article où je vous présenterais un peu de couture, mais entre la météo grise et le travail je n'ai pas vraiment la possibilité de prendre des photos correctes. J'aurais pu présenter des choses cousues il y a plus longtemps, mais je me rends compte que je n'ai pas forcément envie d'en parler ou je n'ai pas de photos. Donc pas de couture pour ce 1er article, mais je me rattraperai dès que j'aurai des photos!

Pour ce 1er article je vais revenir en 2016, et faire un petit bilan de mes résolutions de l'an passé. Revoir cet article me fait d'ailleurs penser qu'il faudrait que je vous montre ce qu'est devenu notre petit Tigrou... parce que le petit chaton que nous avons recueilli est devenu un beau et grand chat de quelques 8Kg! A côté notre "petite" chatte d'à peine 4Kg fait miniature.

Bref, que sont donc devenues mes résolutions de l'année dernière?
  • Ne plus acheter de tissu pour coudre des pyjamas? J'ai réussi à n'acheter aucun tissu dans cette catégorie. J'en ai eu envie parfois, mais peu souvent finalement.
  • Me coudre des pyjamas... hum, comment dire ? ... non, le Carolyn est le dernier pyjama que j'ai cousu. Fail total pour cette catégorie. Mais je ne désespère pas de m'y mettre cette année. J'ai vraiment envie et besoin de me coudre des pyjamas (ou chemises de nuit), mais ces projets ont tendance à passer après des vêtements plus motivants.
  • Mon objectif de ne plus acheter de tissu a eu un résultat mitigé : j'ai acheté beaucoup, beaucoup moins de tissus que les années passées, mais j'ai quand même quelques achats à mon actif. J'ai principalement craqué pour du tissu en cas de projet spécifique (si je n'avais pas de tissu adapté dans mes placards). Le problème est que j'en profitais toujours pour prendre un ou 2 autres tissus ... moins indispensables. Mais je me suis centrée sur des tissus basiques et facilement utilisables (unis et dans des matières que je couds vraiment) donc ils seront cousus sans problème.
    Globalement je suis plutôt contente de moi car je ne visais pas zéro achat mais des achats plus raisonnés et moins "instantanés" ce que je suis parvenue à réaliser. Je continue dans cette optique pour l'année à venir.
  • Utiliser les tissus de mon stock : Oui, ce point là est validé! Mon stock reste conséquent, mais j'ai utilisé des tissus que je n'aimais plus pour coudre des toiles, j'ai entamé des coupons, j'en ai terminé d'autres. En 2017 je continue sur ma lancée :-)
  • Perdre le poids pris en 2015? Oui, totalement réussi. Je vais enfin pouvoir me motiver à me coudre un nouveau pantalon, plus d'excuses! Depuis le temps que je veux me coudre un autre Thurlow qui n'ait pas le problème de fourche de mon 1er essai : plus qu'à m'y mettre!
Et avec un peu de retard, quelles sont mes résolutions de cette année ?
Je ne vais pas prendre de nouvelles résolutions pour cette année mais je vais continuer avec celles de l'année passée. En effet si j'ai réussi à m'améliorer (ce qui est le but des résolutions) je n'ai pas atteint tous les objectifs que je m'étais fixés. Je vais donc continuer sur ma lancée, utiliser mes stocks de tissus, me coudre des pyjamas, et acheter encore moins de tissus!

mardi 24 janvier 2017

Bonne année et quelques nouvelles....


Puisqu'on a jusque fin janvier, je peux encore vous souhaiter à tous une
Très bonne et heureuse année 2017!

Je n'ai presque rien publié ces deux dernières années. Il y a la vie et il y a surtout le travail qui me ponctionne beaucoup de temps et d'énergie.
Je couds toujours, ça occupe d'ailleurs la plupart de mon temps libre, mais je manque de temps pour prendre des photos, les éditer et écrire dessus.
J'aimerais consacrer davantage de temps à la couture et à ce blog, mais je n'ai pas ce temps. J'ai hésité à fermer le blog, mais je préfère le conserver, même si je n'y partage qu'une petite partie de ce que je souhaiterais. Il me permet aussi de garder une trace de ce que je fais, un peu mieux organisée que mes photos dans l'ordinateur. Donc ce blog va continuer d'exister. Il continuera d'être peu vivant, mais je ne désespère pas de lui redonner vie un jour.
Ce blog n'est pas mort, il est juste en hibernation... Cette année je vais essayer de publier quelque chose une fois par mois. Je devrais réussir à tenir ce rythme, j'espère!
Je n'ai plus qu'à trouver de quoi je vais vous parler pour le mois de janvier... et à me dépêcher car il est déjà presque terminé ce 1er mois de l'année...